Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rencontre avec l’un des Aventuriers de La Cité Z, Aymeric de Nadaillac !

Publié le par Steph Musicnation

Rencontre avec l’un des Aventuriers de La Cité Z, Aymeric de Nadaillac !

Peux-tu te présenter à nos lecteurs ?

Je suis Aymeric de Nadaillac, comédien et metteur en scène. Je donne également des cours de théâtre dans des entreprises, telles que TF1, France TV ou Nokia. J’ai beaucoup enseigné notamment à Rocquencourt dans les Yvelines et à Saint Germain En Laye. C’est d’ailleurs là-bas qu’est né le projet de Z . Une émanation d’un cours de théâtre où j’ai rencontré Cyril Gourbet et Frédéric Bui Duy Minh. C’est la quadrature du cercle (rires).

Comment est née l’idée des Aventuriers de La Cité Z ?

La troupe de Saint Germain dont faisaient partie Cyril et Frédéric était l’une des plus performantes. C'est peut-être dû à leur métier de professeur, ils avaient une aisance à l’oral que tous les groupes d’amateurs n’avaient pas. À peu près au même moment, j’ai monté deux Feydeau, Les Pavés de l’ours et Mais n’te promène donc pas toute nue, près de Bordeaux et j'ai choisi Cyril pour tenir deux rôles. La tournée s'est bien passée et lui a donné le goût de la vie de troupe. Fort de cette expérience, et après avoir vu Les 39 marches, il a eu envie de jouer dans une comédie d’aventure. Je trouvais le challenge de la mise en scène intéressant, mais j'étais plus réservé à l'idée d'écrire la pièce de A à Z. Finalement, il a eu raison puisque nous en sommes là maintenant ! A l’origine, nous étions partis sur l’idée d’un OSS 117 mais cela n’a pas pu aboutir. Nous avons un temps songé à Capitaine Fracasse. Mais nous sommes finalement restés sur un OSS 117, que nous avons adapté. Frédéric à quant à lui eu l’idée de la cité Z. Nous avons gardé un peu la couleur du personnage OSS 117 mais nous l’avons adapté à Indiana Jones. Pour la mise en scène, je suis parti sur deux axes très importants et vitaux pour moi : la présence de vrais décors n'entravant pas le rythme, et que l'humour serve l'histoire et non l'inverse. C'est pour cette raison que je voulais absolument que le public suive les deux personnages principaux tout au long de la quête. Le rythme et la comédie sont surtout amenés par les deux interprètes des multiples autres personnages. Je voulais que l'humour soit lié au comique de situation et que le public se demande jusqu’au bout « Mais comment vont-ils y arriver ? ». Cela a été mon principal leitmotiv de toute l’écriture et de la mise en scène.

Rencontre avec l’un des Aventuriers de La Cité Z, Aymeric de Nadaillac !

Peux-tu nous parler des décors ?

Cela a été un vrai challenge. J’ai soumis l’idée d’avoir de vrais décors malgré la nature du projet à Cyril et je crois que c’est avec son père qu’ils ont eu l’idée des livres. Ce sont des panneaux ultra légers. On a l’impression que nous avons des décors de fous mais ils sont facilement transportables. Il a relevé le challenge techniquement parlant et il a fait très fort avec ces décors inspirés de Tintin. C’est un atout pour la pièce.

Comment s’est passé le travail d’écriture ?

Frédéric a accompli un travail vraiment remarquable car il a réussi à mettre de la finesse dans une comédie qui peut être lue à différents degrés. Le côté « borderline » de la pièce passe justement grâce à la finesse de l’écriture. Cyril a fait la trame, il a analysé la structure des films d’aventures et en a extrait un squelette. Frédéric a écrit l'intrigue et même si j’ai participé un peu à l’écriture proprement dite j’ai surtout travaillé sur la théâtralisation du texte. Chacun a apporté sa pierre à l’édifice et nous nous sommes très bien complétés.

Rencontre avec l’un des Aventuriers de La Cité Z, Aymeric de Nadaillac !

A qui conseillerais-tu cette pièce ?

A tous ceux qui ne l’ont pas encore vue (rires). Je pense qu’il y a beaucoup de gens qui ne connaissent pas notre existence , mais j'ai la faiblesse de croire qu'ils pourraient l'apprécier, comme le prouvent les plus de 550 bonnes critiques sur Billetreduc.

Que mettrais-tu en avant dans cette pièce ?

Sa créativité et la complicité des comédiens sur scène.

Quels personnages interprètes-tu ?

J’interprète Gaston, Spountz le méchant, Ahmed, Pépito, un moine simplet, et un indien. … La présence des Indiens est peut être le principal atout comique de la pièce.

Rencontre avec l’un des Aventuriers de La Cité Z, Aymeric de Nadaillac !

Pourquoi en jouer plusieurs au lieu de faire appel à d’autres comédiens ?

La réponse est économique(rires) et théâtrale. Le public s'amuse aussi de nous voir passer d'un personnage à un autre.

Si je te demandais un mot pour qualifier chaque comédien qui t’accompagne, quel serait-il ?

Sara aisance, Cyril volonté , Loic explosivité .

Dans tous les cas il faut une bonne dose de technique et de talent pour jouer une telle comédie leur parcours sont différents mais leur maîtrise est très professionnelle.

J’ai eu Cyril comme élève il y a une dizaine d’années et je quand je vois le chemin parcouru il peut être fier. Il est devenu comédien à part entière.

Je soulignerais la présence de Marie que je félicite, elle remplace de temps en temps Sara, elle a apporté quelque chose de nouveau tout en s’adaptant à notre troupe.

Enfin j'ai une pensé pour notre collaboration avec Alain Sachs. Son coup de cœur pour Z nous a rassuré sur la qualité de notre spectacle. Il nous a apporté son regard d'expert sans dénaturer notre projet initial. A aucun moment il s'est montré condescendant envers nous. C'est un monsieur avec un grand M.

Rencontre avec l’un des Aventuriers de La Cité Z, Aymeric de Nadaillac !

As-tu déjà des idées pour une nouvelle pièce ?

J en ai plusieurs en reflexion, notamment un jeune public.

La suite de Z est une question nous taraude aussi. Avec mes ceux compères on a quelques idées en tête.

J'envisage également de monter quelques sketchs autour du sport c'est un sujet qui me plait beaucoup. Et puis avoir vu Loic et Sara en faire ça donne des idées (rires)

Comment inviterais-tu nos lecteurs à venir découvrir la pièce à L’Apollo Théâtre ?

En Indiens (rires) !

Rencontre avec l’un des Aventuriers de La Cité Z, Aymeric de Nadaillac !

Commenter cet article