Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Partez à la rencontre du duo Un Orage qui va faire beaucoup de bruit !

Publié le par Steph Musicnation

Photo Bastien Burger

Photo Bastien Burger

Nous avons récemment rencontré à La Brasserie Barbès le duo pop-electro Un Orage formé de Morgane Imbeaud (Cocoon) et de Xavier Caux (Yodelice / Hollysiz). Les deux artistes ont dévoilé un premier EP en février dernier ainsi que le clip illustrant leur titre I Just Want To Leave.

Comment est né le duo ?

M : Nous nous sommes rencontrés il y a quelques années alors que nous étions chacun dans des groupes différents mais nous nous voyions souvent et nous nous sommes liés d’amitié. Nous avions en plus d’une passion commune pour la musique, celle de la photographie et plus particulièrement des polaroids. On s’est dit tout simplement que cela serait bien de faire un projet musical ensemble.

X : On a enfin trouvé le temps de le faire il y a deux ans car même si nous en avions vraiment envie, nous ne trouvions pas alors le moment précis dans nos emplois du temps pour le faire.

Pourquoi avoir choisi Un Orage comme nom de scène ?

X : Il y a un côté poétique dans ce nom qui peut posséder plusieurs sens et il y a quelque chose de très fort visuellement parlant. Cela évoque quelque chose qui nous plaisait bien immédiatement. On se sentait bien avec ce nom et on le trouvait assez originale par rapport à ce que nous pouvions entendre dans les noms de groupes autour de nous.

M : J'ajouterais aussi le fait aussi que ce nom soit Français alors que nous chantons en Anglais.

Partez à la rencontre du duo Un Orage qui va faire beaucoup de bruit !

Comment nous présenteriez-vous votre premier EP ?

M : C’est un premier EP que nous avons pu gérer nous-mêmes et c’est une chance. Nous avons trouvé notre couleur musicale et comme nous jouions des morceaux depuis quelques temps, on a pensé que c’était le bon moment de parler du projet.

X : Nous voulions présenter le groupe après avoir fait quelques dates et nous voulions que les gens puissent écouter ces titres là que nous aimions bien. C’est une première prise de parole sur le projet.

M : Ce sont vraiment des chansons que nous aimons bien et dans lesquelles nous avons mis tout notre cœur.

La musique que vous proposez au public ressemble-t-elle à ce que vous avez pu faire l’un et l’autre par le passé ?

M : Pour ma part, je dirais pas du tout.

X : Moi, je dirais qu’il y a des choses qui peuvent rappeler ce que j’ai pu faire avant mais nous avons vraiment voulu faire quelque chose de nouveau et de différent.

M : J’avais une image très folk et Xavier plus folk rock et comme on aime bien tous les deux les choses plus aériennes et la musique des années 90, on s’est dit qu’il fallait juste oser le faire. Il y a des choses avec la voix auxquelles je n’étais pas habituée comme par exemple le fait de chanter un peu plus fort et Xavier m’a beaucoup aidée et il y a une vraie volonté d’être à deux partout sur ce projet.

Partez à la rencontre du duo Un Orage qui va faire beaucoup de bruit !

Un album est-il prévu dans le courant de l’année ?

X : On va travailler dessus mais je ne pense pas qu’il sortira en 2016.

M : En tout cas, on y pense !

L’Anglais sera-t-elle toujours la langue d’expression d’Un Orage ou le Français peut-être une possibilité ?

M : J’aime bien garder l’Anglais comme langue d’expression même s’il ne faut jamais exclure, peut-être qu’un jour il y aura un titre en Français si on le sent.

X : Pour l’instant, cela ne s’est pas fait. On a la culture de l’Anglais même au niveau de nos influences.

Photo Bastien Burger

Photo Bastien Burger

Que retrouve-t-on dans vos textes ?

M : De la liberté, de l’espoir, une « renaissance » sur des choses de la vie.

X : Il y a une séparation avec le passé, on va de l’avant et il y a donc je pense quelque chose de positif dans nos textes.

M : Exactement même si des fois cela reste un peu mélancolique au niveau des mélodies. On reste assez positifs dans les textes ; on ne parle pas vraiment d’histoires d’amour qui finissent mal (rires).

Si Un Orage avait un message à faire passer au travers de sa musique ; quel serait-il ?

M : La pluie et le beau (rires). C’est ça même si cela fait très cliché. On espère être le beau temps ou en tout cas la fin de la pluie.

X : Il y a un truc ludique en tout cas dans notre musique, elle offre des moments de détente et de lâcher prise.

M : C’est s’oublier sans que cela soit bête. On vit dans un monde hyper anxiogène surtout en ce moment et c’est important de se dire qu’on est là pour vivre et aimer faire des choses. Nous, on aime faire de la musique et en jouer et on espère emmener les gens avec nous dans ce voyage qui paraît simple mais qui est important.

Photo Bastien Burger

Photo Bastien Burger

Pouvez-vous nous parler du clip festif d’I Just Want To Leave ?

X : Le clip a été tourné au mois de juillet dans le garage d’un pote et c’est Jérémy qui est également un ami à nous qui l’a réalisé. Les figurants sont tous des amis à nous. Nous avions envie d’un clip où l’on bouge et où l’on s’éclate car c’est comme cela que nous voyions le morceau.

M : Le titre parle d’une séparation mais positive, il y est question de renouveau. Quand on ne s’entend plus, ce n’est pas forcément négatif que de se séparer de la personne, c’est juste aller de l’avant.

Avez-vous d’autres projets en parallèle à Un Orage ? Je pense notamment au duo Lovely avec D’Arcy pour Morgane.

M : Je fais plein de collaborations, ça devient presque une marque de fabrique (rires). Quand j’aime bien des chansons ou les gens qui me demandent, j’y vais. On s’est réuni sur ce projet mais j’ai sorti en novembre dernier un conte musical qui s’appelle Les Songes De Leo, c’est un projet qui n’a rien à voir et qui est plus personnel. C’est bien d’avoir plusieurs choses de nos jours.

X : On fait chacun notre truc en parallèle du projet mais pour ma part, c’est plus dans la production.

Allez-vous faire des festivals cet été ? Tournez-vous déjà sur scène ?

X : Il y a quelques festivals qui se mettent en place et nous avons quelques dates avant l’été. Notre prochain concert à Paris sera le 15 mai au Supersonic.

Commenter cet article