Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Diva Paname au Théâtre Michel Galabru, nous y étions !

Publié le par Steph Musicnation

Diva Paname au Théâtre Michel Galabru, nous y étions !

C’est un véritable concert que nous ont offert Rachel Gardner Smith et Gabriel Chantrieux qui forment le duo Diva Paname et pour cette seconde prestation exceptionnelle au Théâtre Michel Galabru, ils étaient accompagnés à la batterie et aux percussions par Jean-Philippe Batailley.

Diva Paname sur scène, c’est étincelant, c’est brillant, c’est novateur, c’est de l’art et c’est du plaisir.

Diva Paname au Théâtre Michel Galabru, nous y étions !

Entre Gabriel et Rachel, c’est un peu Je T’aime Moi Non Plus, c’est un jeu du chat et de la souris, ils se taquinent et l’alchimie entre les deux artistes est plus qu’évidente.

Sur une mise en scène signée Eric Vincent, Diva Paname permet à Edith Piaf et à Joséphine Baker de côtoyer le temps d’une soirée Beyoncé, Britney Spears, Katy Perry, Stromae, Rihanna et bien d’autres encore.

Diva Paname au Théâtre Michel Galabru, nous y étions !

On ne pourrait pas vous dire quel serait LE point fort de ce spectacle car tout est un point fort, les chansons interprétées, la voix de Rachel, le jeu de Gabriel qui redonne ses lettres de noblesse à l’accordéon, la complicité évidente du duo,…la liste serait longue encore.

Il y a de la musique, de l’humour, de l’émotion avec notamment un bel hommage rendu par Rachel à ses parents mais aussi avec l’interprétation sublime de « Dans Ma Rue ».

Diva Paname au Théâtre Michel Galabru, nous y étions !

C’est du cabaret 2.0, l’accordéon y est modernisé, sublimé, réinventé, c’est un show complet servi par un duo qui ira loin.

A noter que les costumes de notre diva sont également splendides !

Diva Paname au Théâtre Michel Galabru, nous y étions !

On espère que ces deux dates exceptionnelles ne seront que les premières d’une longue série car ce show musical extravagant et glamour mérite vraiment d’exploser sur les scènes Parisiennes et en province !

Commenter cet article