Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bonaf vous présente ses diverses actualités au théâtre !

Publié le par Steph Musicnation

Bonaf vous présente ses diverses actualités au théâtre !

Que sont Les Magic Tutos ?

C’est un spectacle familial très interactif et c’est aussi le premier spectacle où l’on apprend des tours de magie aussi bien aux enfants qu’aux adultes. Je suis animateur sur TF1 dans la case jeunesse, j’y anime « Les Tutos Fou de Tfou » le dimanche matin à 10h. Dans cette émission, on développe des tutos, cela peut être en rapport avec le bricolage, le maquillage, le sport, la coiffure ou la danse par exemple. A un moment donné, il y a eu une émission spéciale magie et je me suis dit pourquoi ne pas faire un spectacle sur l’univers de la magie avec des tutos. J’ai coécrit Les « Magic Tutos » avec Fabien Olicard qui est magicien-mentaliste. Nous avons commencé à jouer ce spectacle au mois de janvier au Point Virgule et je le présenterais comme un mélange de show magique et de tutos. Le concept est très simple, nous faisons comme si c’était les journées portes ouvertes de La Magic Academy, une école qui possède des décors un peu à la Harry Potter, le public est accueilli par le Professeur Panini qui est le directeur de cette école et après avoir fait quelques tours de magie, je lui demande s’il peut nous en apprendre quelques-uns. On alterne entre magie pure et tours assez simples que l’on explique à un public composé d’enfants dès cinq ans et d’adultes. Les tours sont assez variés, il y a du mentalisme, des numéros avec des cartes, on montre comment faire disparaître un verre… J’ai un côté clown et showman dans ce spectacle et c’est ce qui plait aux adultes car ils rigolent aussi et c’est très important. Les gens sont contents car ils passent un bon moment sans s’ennuyer et en apprenant aussi des tours. Ce qu’il y a de bien également avec ce spectacle, c’est qu’après, le public peut écrire sur une adresse mail spéciale et on lui envoie le récapitulatif de tous les tutos ainsi qu’un diplôme de magicien.

Qui t’accompagne sur scène ?

A mes côtés, on retrouve Jean-Sébastien Masset qui incarne le Professeur Panini. Il est magicien, il a remporté plusieurs concours, il a travaillé notamment au Musée Grévin et je l’ai rencontré grâce à Fabien Olicard. Il a un côté strict alors que moi, j’ai un côté très fou et du coup, le duo marche bien car je tente toujours de le dérider. Pour les enfants, le Professeur Panini a la symbolique du maître d’école.

Photo Christine Coquilleau Nait Sidnas

Photo Christine Coquilleau Nait Sidnas

Comment est né ce spectacle ?

Ce spectacle est né à la suite de la diffusion de l’émission sur TF1 et d’une rencontre à Avignon en juillet dernier. Je voulais faire correspondre la diffusion de l’émission avec un spectacle jeune public car avec mon premier one, j’étais en décalage, j’avais un spectacle adulte alors que j’animais une émission jeunesse et quand j’ai créé le spectacle pour enfants « Bonaf Et Les Super Héros », l’émission s’était arrêtée. Cette fois ci, je m’y suis pris à l’avance et j’ai réfléchi à un spectacle qui correspondrait à la diff. J’ai rencontré Fabien Olicard à Avignon, nous avons réfléchi ensemble à ce que nous pourrions proposer au théâtre et on est partis sur l’idée d’apprendre les tutos aux enfants.Des fois, il y a des tutos et des fois, il y a des tours de magie pure que l’on n’explique pas. On a développé ce concept à l’automne 2015 pour être prêts en janvier.

Ce spectacle plait autant aux parents qu’aux enfants me semble-t-il. Comment l’expliquerais-tu ?

Les parents sont aussi fascinés par la magie même si dans ce spectacle nous montrons des tours assez simples, ils sont contents de les refaire. Mon côté trublion, énergique, maître de cérémonie et l’interactivité font qu’ils ne s’ennuient pas du tout. Je sors parfois des blagues avec du second degré aux adultes, le duo marche bien donc je suppose que c’est plaisant à voir. Je te dirais aussi que je ne m’adresse pas aux enfants comme à des bébés, je leur parle normalement, j’échange avec les adultes et ils nous font vraiment des bons retours.

Photo Christine Coquilleau Nait Sidnas

Photo Christine Coquilleau Nait Sidnas

Peux-tu nous présenter l’émission Les Tutos Fou de Tfou ?

C’est une émission produite par 2P2L que j’anime et qui est diffusée le dimanche à 10h sur TF1. Il y a eu vingt épisodes durant cinq mois. J’évoluais dans un univers de type loft et je recevais des personnalités connues ou pas, mes invités étaient souvent des blogueurs ou quelques stars comme Fauve Hautot, Kamel le magicien ou Gil Alma et ces experts m’apprenaient quelque chose. Par exemple, Fauve m’a appris des pas de danse, Gil m’a appris trois blagues et Kamel des tours de magie. J’ai appris à faire de l’art toys, de l’origami, à construire une tente pour chat…

Bonaf vous présente ses diverses actualités au théâtre !

On te retrouve également dans la pièce « Prête-Moi ta Femme ». Quel est le pitch de cette pièce ?

"Prête-Moi Ta Femme" est une pièce que je produis au Bo Saint-Martin. Le pitch de la pièce est assez simple, Leo est en couple avec Léa mais ils ne s’entendent plus très bien et ils décident d’aller voir un psy spécialisé dans la thérapie de couple, le psy va tomber amoureux de Léa et il va se passer plein de choses. Le fil conducteur de cette pièce en sous couche est une histoire de mariage. Leo aime Léa, Léa aime Leo, elle veut se marier mais Leo ne veut pas, voilà comment je pourrais te résumer l’idée de la pièce.

Qui est ton personnage ?

J’incarne Leo qui est atteint du syndrome de Peter Pan, c’est un grand enfant, il est un peu lunaire, il ne veut pas se marier et il ne veut pas avoir d’enfant. C’est un auteur raté, il essaye d’écrire des trucs mais il n’y arrive jamais, il fait des blagues pourries, il est vraiment dans son monde. Il est un peu à l’ouest au début mais il évolue tout au long de la pièce.

Avez-vous des points communs ?

Je suis un grand enfant (rires), je pense que je corresponds parfaitement au rôle car je suis un peu lunaire mais je suis moins con que lui quand même. Je m’amuse à bien jouer le gars teubé sur scène et à faire des têtes de vainqueur.

Photo Christine Coquilleau Nait Sidnas

Photo Christine Coquilleau Nait Sidnas

Devenir comédien était-ce un rêve d’enfant ?

J’ai toujours fait du théâtre depuis mon plus jeune âge. J’avais ce qu’on appelle la double casquette et c’est assez rare à l’école, j’ai toujours été très bon en classe en particulier dans les matières scientifiques mais j’étais également le comique de la classe. J’ai annoncé à ma mère que je voulais faire du théâtre de manière professionnelle quand j’étais en troisième et elle m’a dit de faire des études d’abord. J’ai fait un cycle général, j’étais très bon en maths et j’ai laissé un peu tomber le théâtre. J’ai fait math sup, math spé, ensuite j’ai fait une école d’audiovisuel et c’est comme cela que je suis arrivé à Paris en tant que réalisateur pour la télé. A à un moment donné, j’ai ralenti la réal pour remonter sur scène il y a de cela six ans, c’est ainsi qu’est né mon premier one man. Depuis tout petit, j’ai toujours voulu faire du théâtre, de la télé ou cinéma. Les chemins ont fait que j’ai été d’abord derrière la caméra et que je suis passé devant ces dernières années. J’ai fait trois ans de seul en scène mais je me sens plus comédien qu’humoriste.

Quels sont ceux qui te font le plus rire ?

J’adore Gad Elmaleh, Florence Foresti et le comédien Pascal Demolon qui me fait beaucoup rire. Par ailleurs, je suis un grand fan de comédiens comme Louis De Funès, Pierre Richard, Roberto Benigni ou de la troupe du Splendid, c’est un humour qui n’a pas d’âge.

Photo Christine Coquilleau Nait Sidnas

Photo Christine Coquilleau Nait Sidnas

Si je te dis Bo Saint-Martin. Que me réponds-tu ?

Le Bo est le théâtre que nous avons créé Dan Bolender et moi-même il y a quatre ans maintenant. Nous sommes partis de rien, le Bo était une ancienne librairie et nous en avons fait un théâtre en dix mois. Cette idée est venue suite à mon premier one que l’on coproduisait tous les deux, je l’ai joué aux Feux De La Rampes puis à L’Archipel et nous avions l’habitude de boire un coup avec le public dans la salle après la représentation et on nous disait souvent qu’on se sentait bien chez nous et les gens ne comprenaient pas quand on leur disait que nous louions la salle. L’idée de créer un théâtre à germer et nous avons décidé de le nommer des deux lettres que nous avons en commun dans nos noms. C’est un petit lieu mais c’est une aventure qui dure. Nous avons vraiment une belle affiche et parmi les nouveaux, je pourrais te citer Seb Mellia, Mademoiselle Dalila, Haroun, Laura Elko et puis nous avons un ovni qui s’appelle Ella Kelian, son spectacle a été écrit avec la complicité de l’avocat David Koubbi qui a défendu Jérôme Kerviel, elle se dit humoriste de droite et son one parle de politique.

Quels sont tes prochains projets ?

Nous allons ouvrir le théâtre éphémère Bo Avignon et je serais présent durant le festival avec deux spectacles cette année, je jouerais « Les Magic Tutos » à 16h et « Prête-Moi Ta Femme » à 18h30 tous les jours, ça va être assez physique durant un mois du 07 au 30 juillet. J’ai deux projets de pièce en parallèle. Le premier est une pièce écrite par Philippe Sohier, c’est une pièce à deux personnages qui s’appelle Ainsi Parlait John Lennon, c’est de la comédie contemporaine. Le second est une comédie à deux personnages avec Fabrice Donnio.

Commenter cet article