Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Esteban & Gatsby’Lin vous présentent leur duo intitulé Touch Me !

Publié le par Steph Musicnation

Esteban & Gatsby’Lin vous présentent leur duo intitulé Touch Me !

Comment vous êtes rencontrés ?

E : Nous nous sommes rencontrés dans les locaux du label Airplay/FuturePlay pour lequel je travaillais à l’époque comme agent commercial pour le département illustration sonore pour les boutiques et Gatsby’Lin venait de rejoindre l’équipe après avoir fait une école de DJ. Il y a eu un vrai coup de foudre entre nous dans le bureau du directeur artistique, on s’est vus et le courant est passé tout de suite.

G : C’est vrai, cela a été assez magique. Esteban possède une vraie sensibilité qui rejoint la mienne et nous avons pas mal de points communs. C’est important pour moi de travailler avec des gens avec qui j’ai des affinités.

E : Nous sommes DJS et chanteurs tous les deux, on aime la dance…Jérôme le directeur promo radio m’avait fait écouter son titre Tonight Or Never qui est sorti en 2000, j’étais en confiance et j’avais hâte de rencontrer cette petite nana qui devait arriver !

G : Petite nana mais avec du caractère (rires).

Comment est née cette idée de duo ?

E : Touch Me ne devait pas être un duo à l’origine. Je travaillais sur le nouveau concept LaBlonde, j’avais enregistré plusieurs playbacks que j’avais envoyé à Jeanne Mas au début de l’année 2015. Parmi ces titres, elle en a retenu certains et elle en a laissé de côté d’autres car elle les trouvait un peu trop jazzy ou italodance. Touch Me faisait partie de ces titres et quand nous avons commencé à mieux nous connaître avec Gatsby’Lin, je lui ai dit que j’avais un titre un peu dans la veine du I Don’t Know AnybodyElse de Black Box qui devrait lui plaire. Je lui ai fait écouter, elle a aimé le playback. J'avais cependant une autre chanson, de style deep house, pour laquelle j’avais déjà une mélodie vocale et le texte de Touch Me. J’ai quand même envoyé à Gatsby'Lin la base instrumentale du titre piano en plus de l'instrumental deep de Touch Me ; elle a finalement préféré la base avec le piano, encore plus que la version qu’elle devait enregistrer le lendemain. J’ai refait vite fait une maquette à l’arrache pour qu'elle puisse répéter.

G : Nous sommes arrivés en studio et j’ai demandé à Esteban de refaire par sécurité une voix témoin et c’est là qu’on nous a suggéré de faire un duo sur le titre car nos voix s’associaient super bien sur le refrain. J’ai gardé les couplets et on se retrouve sur les refrains ; voilà comment est né Touch Me.

E : Ça s’est vraiment fait sur place à l’improviste et à l’intuitif.

Esteban & Gatsby’Lin vous présentent leur duo intitulé Touch Me !
Photo Michael Guiliani

Photo Michael Guiliani

Comment décririez-vous Touch Me ?

E : Comme nous sommes dans le revival années 90 avec des tendances plus ou moins tropicales, deep house ou même dance en Angleterre, j’ai voulu faire un titre un peu avant-gardiste car cela ne se faisait pas du tout en France quand nous l’avons réalisé. On a pris un risque mais de toute manière quand je fais une musique, elle trouve sa voix et sa voie. Je ne m’étais pas posé de questions et je n’avais pas forcément envie de coller à une mode Française, je dirais que j’avais seulement envie de me faire plaisir et c’est aussi cela que Gatsby’Lin a ressenti. Je voulais faire une dance nostalgique avec une mélodie toujours pop déclinée à la façon de SAW. Dans Touch Me, il y a un petit clin à Black Box et à 49ers.

Quelle est l’histoire racontée dans ce titre ?

G : Le titre veut dire littéralement Touches-Moi et je dirais qu’il dégage de la sensualité.

E : C’est également être touché par les gens et par les sentiments. C’est vraiment à prendre dans ces deux sens. Il y a une vraie sensualité dans tous les sens du terme dans cette chanson. Au niveau du texte, c’est une femme qui exprime sa reconnaissance à un homme qui a tout compris et qui sait comment la toucher.

G : Faites l’amour pas la guerre !

Touch Me, au final, est-il un titre sensuel ou coquin ?

G : Moi, je dirais avant tout sensuel mais cela dépend de l’humeur de la personne, elle peut également la prendre pour des moments coquins.

E : C’est tout à fait cela avec le petit côté et plus si affinités. On peut basculer dans le côté sexuel si on le souhaite.

Esteban & Gatsby’Lin vous présentent leur duo intitulé Touch Me !
Esteban & Gatsby’Lin vous présentent leur duo intitulé Touch Me !

Gatsby’Lin, pourquoi avoir choisi ce pseudo ?

G : J’ai vu le film Gatsby Le Magnifique un jour avant d’aller au studio, je ne l’avais vu mais j’en avais beaucoup entendu parler. Quand j’ai vu Leonardo Di Caprio interpréter le personnage, je me suis dit que c’était tout à fait moi, l’incomprise avec peut-être un petit côté méchant mais plutôt pour se défendre. Comme il me représentait bien, j’ai su quel pseudo prendre pour Touch Me. Leonardo est également un acteur qui dégage beaucoup de sensualité et je me suis dit, ça c’est top !

Pourquoi changes-tu aussi souvent de pseudo ? (Gatsby’Lin a sorti des singles sous le nom d’Helin et de Brune Vagabonde).

G : Je ne sais pas exactement mais je pense que c’est pour différencier les univers, j’essaye de trouver le nom le plus juste pour déterminer chaque projet. Je préfère garder mon vrai prénom pour mon univers personnel, mes précédents titres sont comme des rôles, j’entre dans les univers d’autres personnes, c’est comme si j’étais comédienne et que je me déguisais mais cela ne veut pas dire que je ne me sente pas à 100% dans ces rôles. Mon prénom Helin a une signification, cela veut dire nid d’oiseau, ce sont mes origines, c’est la personne engagée que je suis et je l’utiliserais pour mes projets personnels.

Esteban, est-ce que Touch Me est le premier extrait de ton prochain album ?

E : Lover’s Key a été le premier extrait et Do You Feel Love ? le second. Touch Me en est le troisième single et l’album Psychodiversity a été décalé, il est prévu pour la rentrée et il sortira en physique et en digital. D’ici là, il y aura peut-être d’autres remixes.

Il me semble que d’autres titres arrivent bientôt ?

E : Il y a un projet avec la chanteuse Abyale mais il sortira sous un pseudo, il fera partie d’un concept mais je peux te dire que c’est un titre très fort qui devrait beaucoup plaire car il est très dance et dans l’esprit des titres de Corona ou Playahitty.

Esteban & Gatsby’Lin vous présentent leur duo intitulé Touch Me !
Esteban & Gatsby’Lin vous présentent leur duo intitulé Touch Me !

Pouvez-vous nous parler de votre actualité de DJs ?

G : Je mixe depuis peu de temps, j’étais curieuse et j’avais envie d’apprendre des techniques. J’ai suivi une formation afin de faire des mixes propres et cohérents mais ma priorité première reste le plaisir. J’ai une émission sur RCV Radio tous les mardis soir à partir de 22h et j’ai d’autres projets en cours…

E : J’anime les mardis Disco et les jeudis Variété Française au Banana Café et de temps en temps, je vais animer les vendredis et/ou les samedis de manière plus généraliste.

Allez-vous de nouveau collaborer ensemble à l’avenir ?

G : J’en suis persuadée même s’il n’y a pas encore de nouveaux projets.

E : Je répondrais oui bien évidemment musicalement et peut-être même dans d’autres domaines.

G : Je ne sais pas si cela peut intéresser les gens qui écoutent nos titres mais nous avons une passion commune pour les arts divinatoires. J’ai appris à 15 ans à lire dans le marc de café, j’ai commencé à le faire avec des copines comme un jeu mais au final, je me suis rendu compte que ce n’était pas à prendre à la rigolade et je m’y suis penché de manière plus sérieuse dès mes 17 ans.

E : Vers la fin de l’enfance, au début de l’adolescence, j’ai constaté des phénomènes un peu étranges d’ordres télépathiques ou prémonitoires du fait de mon hypersensibilité. Ce n’était pas des délires car plusieurs personnes en ont été témoins. Je me suis intéressé à la parapsychologie qui regroupe tous ces phénomènes inexpliqués par la science occidentale. Je dois dire que je tire assez bien les cartes. Se joindre à quelqu’un qui a un autre art divinatoire et surtout avec lequel on a un feeling et essayer de développer quelque chose pour aider les gens et pour nous épanouir, cela peut être très enrichissant…

G : C’est vraiment un concept pour compléter nos talents et c’est peut-être un service qui n’existe pas.

E : On voudrait proposer « nos services » en tout bien tout honneur, ce ne sera pas de la voyance commerciale car nous ne sommes pas des machines et il faut savoir que la voyance est un art très fragile.

G : J’ai vraiment capter sa sensibilité et je dirais que c’est important de s’entourer de gens qui nous ressemblent.

Commenter cet article