Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ah Grrrr !! Nous avons rencontré le duo Sauvons Les Dinosaures !

Publié le par Steph Musicnation

Ah Grrrr !! Nous avons rencontré le duo Sauvons Les Dinosaures !

Nous avions été séduits par ce nouveau duo humoristique qui se produit aux Blancs Manteaux, c’est décalé, drôle, inventif, c'est nouveau voilà ! Nous sommes partis à la rencontre de Baptiste et Jonathan.

Pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

Nous sommes Baptiste Dechaume et Jonathan Cerf, nous avons tous les deux 29 ans, nous venons de Metz, nous sommes amis depuis l'enfance et nous sommes humoristes pour Sauvons Les Dinosaures, Ah Grrrr !!

Comment est né votre duo ?

J : Nous nous sommes rencontrés en 3ème à Metz, j’étais nouveau dans un collège et nous avons sympathisé grâce à des amis en commun et grâce au F.C. METZ et depuis on ne s’est jamais quittés.

B : En ce qui concerne le duo Sauvons Les Dinosaures, tout est parti d'un ras le bol du "métro boulot dodo». Nous avons commencé à l'évoquer fin 2013 et nous nous sommes dit que nous allions monter quelque chose. C’est vraiment né d’une idée d’évasion, le concept était des plus abstraits et puis quelques temps après, on a écrit, écrit, écrit et puis on a attendu de voir l’évolution des choses tout en y croyant.

J : Quand on a abouti à quelque chose, on l'a mis en scène et on a commencé au Théâtre Pandora et on y a joué quelques mois avec que le directeur des Blancs Manteaux nous disent de venir nous produire chez lui.

Photo Jean Yves Forêt

Photo Jean Yves Forêt

Pourquoi choisir comme nom de scène Sauvons Les Dinosaures, est-ce une référence à Jurassic Park ?

B: Pas forcément, c’est plutôt une référence aux dinosaures en général même si Jurassic Park a contribué entre autre à faire aimer les dinosaures. Pour l’explication, Sauvons les Dinosaures est un nom ridicule, or le ridicule ne tue pas et ce qui ne tue pas rend plus fort.... donc le ridicule rend plus fort ... mais d'habitude on conseille de venir voir le spectacle .

Comment présenteriez-vous votre spectacle à l’affiche au Théâtre Les Blancs Manteaux ?

Notre spectacle est formé de plusieurs univers et nous dirions que nous sommes poétiques, loufoques, cartoonesques, satiriques et .... marrants ! Ça fait beaucoup d’adjectifs mais c’est un peu comme l’horoscope, tu peux mettre n’importe quel adjectif, ça marche.

Photo Jean Yves Forêt

Photo Jean Yves Forêt

Comment nait une idée pour un sketch et comment la travaillez-vous ?

J : Je pense que nous marchons assez à l’illumination, on a vraiment deux genres d’écritures . Soit il y a une idée qu'on trouve top et tout coule tout seul, le reste c'est du rafistolage, soit l’idée est moins précise, et on tourne autour avec une écriture moins basée sur la spontanéité

B : Il y a des sketchs qui sont faits de manière plus constructive au préalable alors que pour d’autres, l’écriture est très fluide.

J : Par exemple, pour les sketchs La Boutique De Bébés ou Paris Je T’aime, c’est venu tout seul alors que le sketch du tueur en série (Guantanamo Guacamole) a été beaucoup plus dur à écrire.

B : Au final, c’est celui qui a eu une construction plus chirurgicale, on a fait plusieurs traits de ce sketch et avec le temps, on a mis un peu les blocs en place de façon plus méthodique (à a manière de Dimitri, le tueur cannibale) et on a laissé place au rythme naturel de la saynète

Quel sketch serait le plus barré ?

B : Les Grocistes. Une milice Nazi Anti-gros, faut avoir un cerveau de stegosaure pour penser à ça.

J : Guantanamo Guacamole, et tu nous aurais demandé le plus drôle, je t’aurais répondu La Boutique De Bébés.

Photo Jean Yves Forêt

Photo Jean Yves Forêt

Quel serait celui qui pourrait être le plus politiquement incorrect ?

J : Je dirais Les Grocistes, qu’en penses-tu ?

B : Je confirme même si quand tu réfléchis bien La Boutique De Bébés

J : Mais, ça serait pour les mauvaises raisons, ça serait parce que c’est un couple gay ( Poke Christine Boutin), plus que parce c'est un magasin où l'on vend des bébés

Si je vous dis Hannibal et Divergente, est-ce que ce sont des inspirations ?

J : Je te répondrais oui pour Hannibal pour le personnage référent dans Guantanamo Guacamole mais alors Divergente, pas du tout. On a découvert le film alors que l'on jouait déjà le sketch. Divergente comme FOURMIX repprennent les codes classiques de la SCI FI . Je te dirais que dans l’idée, ça serait plutôt Bienvenue A Gattaca et bien sûr Philip K. Dick.

Quel serait selon vous votre plus qui fait la différence ?

B : Mon plus, c’est Jonathan !

J : Mon plus, c’est Baptiste.... Non j'ai pas hésité!

Photo Jean Yves Forêt

Photo Jean Yves Forêt

De nouveaux sketchs sont-ils en écriture ?

B : Oui, tu as vu nos mines (rires).

J : Plusieurs sont en cours d’écriture, on a de la réserve mais aux Blancs Manteaux, le spectacle ne dure qu’une heure. Quand on fera L’Olympia…(rires).

B : Même là, je dirais que mon plus, c’est Jonathan !

Un format Tv est-il envisageable ?

J : C’est à un producteur qu’il faut demander (rires) mais je ne suis pas contre !

B : Si tu as le numéro de Bolloré ...

Ah Grrrr !! Nous avons rencontré le duo Sauvons Les Dinosaures !

Commenter cet article