Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rencontre avec un Caramel Fou : Gaël Cesbron !

Publié le par Steph Musicnation

Photo Fred'Pierre

Photo Fred'Pierre

Peux-tu te présenter à nos lecteurs ?

Je m’appelle Gaël, je viens d’avoir 40 ans, je travaille dans le milieu des assurances et je suis un Caramel depuis bientôt 6 ans, j’ai fait deux spectacles avec la troupe des Caramels Fous. Je suis originaire d’Angers et je suis arrivé à Paris en 2000.

Qui sont Les Caramels Fous ?

Les Caramels Fous sont une bande de joyeux cinglés passionnés de comédies musicales. C’est une association qui a été créé il y a plus de 30 ans ; La compagnie Chœuraccord devient la compagnie des Caramels Fous en 1985.. Nous sommes tous des « amateurs » car nous faisons cela en parallèle à nos boulots mais nous offrons un spectacle de qualité dont le principe est toujours le suivant : réécrire des paroles sur des chansons ou des airs de classique connues afin de raconter une histoire comme dans notre dernier spectacle Il Etait Une Fois Complètement A L’Ouest. Nous ne sommes que des garçons sur scène et j’insiste sur le côté passionné que nous avons tous, être un Caramel demande beaucoup d’investissement.

Photo Fred'Pierre

Photo Fred'Pierre

Comment devient-on un Caramel ?

Sur casting, on en fait généralement après une série de représentations avant de monter de nouveaux projets. En général, on retient généralement une dizaine de candidats, tous ne restent pas forcément en fonction des impératifs professionnels ou personnels car un spectacle est assez long à monter. Les castings offrent de superbes moments de convivialité aussi bien pour les postulants que pour les caramels, on passe une journée entière avec les candidats et c’est très complet, il y a du chant et de la danse. Cette année, les caramels ne connaissaient pas la choré à l’avance et ont du l’apprendre en même temps que les postulants. Ca a permis de mettre tout le monde au même niveau. Ce qu’on recherche c’est surtout un bon état d’esprit et une forteenvie de participer à cette aventure commune incroyable.

Comment définirais-tu votre dernière création Il Etait Une Fois Complètement A L’Ouest ?

Notre dernière création est très particulière pour nous car c’est la première pièce qui n’a pas été écrite par Michel Heim qui a longtemps été notre président et qui est parti vers d’autres aventures théâtrales. On a organisé un casting d’auteurs et c’est Antony Puiraveaud qui a été retenu.Il a su apporter sa patte tout en gardant l’esprit des pièces des caramels ce qui n’était chose facile je pense. Nous avons eu un peu peur au début et finalement, le spectacle a été très bien accueilli,aussi bien par les anciens que par les nouveaux fans. Il Etait Une Fois Complètement A L’Ouest se passe dans le saloon d’un petit village au fin fond des Etats-Unis et raconte l’histoire d’un jeune barbier à la recherche de ses racines. Son arrivée va déclencher de nombreuses révélations et va faire éclater la vérité et les non dits de cette petite communauté un peu trop tranquille, le tout ponctué par des chansons et des chorégraphies.

Quel est ton rôle dans le spectacle ?

Je joue Léo, le bras droit du shérif et c’est vraiment le mot car le shérif est manchot, il n’a qu’un bras avec un crochet, je l’aide à tout faire même à s’habiller. Le prénom de mon personnage s’est décidé sur la réinterprétation American Rhapsody que nous faisons de Queen. J’aime bien mon personnage, il a un côté rigolo, a un très beau costume en peau de vachette normande et a lui aussi certaines choses à cacher .

Photo Fred'Pierre

Photo Fred'Pierre

Que mettrais-tu en avant dans ce show incroyable ?

Je dirais que nous sommes une vingtaine de passionnés non professionnels qui arrivent par passion à produire un show qui ne serait pas le même avec des pros, nous sommes contents d’être sur scène et nous le faisons vraiment pour le plaisir. Nous sommes encadrés par des professionnels pour tout ce qui est chant, choré, son, lumière et costumes, la mise en scène et la scénographique sont signées Alma De Villalobos et Nicolas Kern.

C’est un mélange des genres assez unique qui emporte le public et je dirais que l’énergie qui se dégage de ce show fonctionne très bien auprès du public

Quel serait ton passage préféré sur scène ?

Je n’ai qu’un seul solo sur scène et j’aime beaucoup ce passage, il arrive dans l’acte 2 et il s’intitule Ah Voilà Notre Voyou, c’est une réécriture d’un titre de Marilyn Monroe. J’y suis avec deux autres Caramels dont je suis très proche et c’est assez génial ! Je ne vais pas mentir, ça flatte un peu l’égo bien sûr. Je te citerais également le final où l’on chante tous ensemble, ces sensations sont assez uniques, il se dégage vraiment quelque chose sur le plateau (et dans le public) quand on chante Far West.

Photo Fred'Pierre

Photo Fred'Pierre

Combien de temps à peu près a pris la création du spectacle ?

De l’écriture à la première, je dirais deux ans, c’est un délai très long et nous allons tenter de le raccourcir pour les prochains spectacles. Nous répétions une fois par semaine et un week-end par mois et on rajoutait des week-ends quand l’échéance de la première représentation arrivait. On a fait nous-mêmes les décors, on s’est beaucoup investis durant nos week-ends de libre. Cela fait un an que la première a été jouée à Paris et nous revenons donner une dernière série de shows dans la capitale au Théâtre Du Gymnase. D’habitude nous nous produisons nous-mêmes à Paris et c’est la première fois qu’une série de représentations est coproduite par Marilu productions qui s’occupe par ailleurs de toutes nos dates de tournée.

Avez-vous déjà des idées pour le prochain spectacle ?

C’est en cours… Il y a une idée de base, les auteurs vont réécrire et affiner car rien n’est figé dans le marbre mais on a tous hâte d’attaquer ça

As-tu déjà évolué sur scène en dehors des Caramels ?

Non, je n’ai jamais évolué sur scène en dehors des Caramels Fous, à part lors de fêtes au lycée. Les Caramels sont ma seule expérience scénique jusqu’à présent . Par contre je suis aussi musicien et j’ai souvent fait des concerts étant plus jeune au sein d’une harmonie en province. Peut être que c’est là que j’ai commencé à aimer être en scène.

Quel serait ton rêve le plus fou d’un point de vue artistique ?

Que Les Caramels jouent au Théâtre Du Châtelet mais il faudrait le remplir !

Photo Fred'Pierre

Photo Fred'Pierre

Ne crois-tu pas que vous feriez un carton à Vegas ?

Alors là, ce serait encore plus fou ! Je ne sais pas du tout si ça marcherait car le principe du jeu de mot et de la culture populaire est très important…Il faudrait réussir à l’adapter en Anglais. Ce serait compliqué de tous embarquer pour Vegas, il faudrait qu’on soit tous en vacances en même temps, il faudrait trouver un bon équilibre, taper dans les références populaires car c’est vraiment la caramel’s touch que de réécrire des paroles sur des chansons connues. Cela dit ça serait génial ;-)

Photo Fred'Pierre

Photo Fred'Pierre

Commenter cet article