Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Chanteuse Ala.Ni a répondu à nos questions !

Publié le par Steph Musicnation

La Chanteuse Ala.Ni a répondu à nos questions !

Le 08 janvier dernier, Ala.Ni a dévoilé son premier album baptisé You & I, une très belle œuvre à mi-chemin entre Judy Garland et Billie Holiday. L’artiste Britannique écrit et compose ses chansons qui ne laissent pas indifférent. Avant de la découvrir sur scène le 16 février prochain au Carreau Du Temple, Ala.Ni a pris le temps de répondre à quelques questions afin de présenter You & I aux lecteurs de La Parisienne Life.

Comment présenterais-tu ton album intitulé You & I à nos lecteurs?

You & I est mon premier album, je dirais que c’est une histoire d’amour qui a traversé les saisons durant toute une année.

Comment est né cet album?

Tout a commencé avec la chanson Cherry Blossom que j’ai écrit tandis que j’étais à Grenade. Durant ce voyage, j’ai eu toute la paix et la tranquillité nécessaire afin de puiser dans ma créativité comme je n’avais jamais pu le faire auparavant. Les autres chansons composant l’album sont venues très rapidement dans les trois mois qui ont suivi mon retour à Londres.

Il me semble que l’amour est la pierre angulaire de tes textes ?

Très sincèrement, je ne suis pas en train de vendre l’amour comme une chose mais je l’envisage comme un voyage dont chacun peut se faire sa propre interprétation.

Photo Alex Jonas

Photo Alex Jonas

Si tu devais partager un message à travers ta musique, quel serait-il?

Aimons-nous, tout simplement. Si nous commencions par cette action si simple, le monde serait un endroit beaucoup plus paisible.

Quel a été le déclic pour faire de la musique ?

J’avais un appareil enregistreur quand j’étais enfant et je m’enregistrais tout le temps en train de chanter.

Je possède toujours ces enregistrements quelque part…C’est si drôle d’entendre ma propre voix quand j’avais cinq ans.

Peux-tu décrire en un seul mot ce que tu ressens quand tu es sur scène ?

Liberté !

Photo Alex Jonas

Photo Alex Jonas

Commenter cet article