Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Entretien Pop Rock avec Romain Ughetto, un artiste qui monte !

Publié le par Steph Musicnation

Entretien Pop Rock avec Romain Ughetto, un artiste qui monte !

Retenez bien son nom car Romain Ughetto est en passe de devenir l’une des révélations Pop Rock en France en 2015 avec la sortie de son EP intitulé En Extasie et une tournée triomphale. Le jeune artiste ne cesse de progresser tout comme le nombre de ses fans.

Rencontre avec un jeune artiste qui a la tête bien sur les épaules et une incroyable maturité !

Peux-tu te présenter à nos lecteurs ?

Je m’appelle Romain Ughetto, j’ai 24 ans, je suis auteur, compositeur et interprète ; j’ai sorti mon premier album en 2013 intitulé Ange Ou Démon ; j’ai fais pas mal de concerts et de premières parties dont celles du groupe Superbus.

J’ai sorti ; cette année ; un EP composé de 4 titres et baptisé En Extasie, signe de mon évolution actuelle en prémices à mon second album qui est en préparation.

Avant l’aventure en solo, tu as fais partie de plusieurs groupes rock, avais-tu l’impression de ne pas assez t’épanouir au sein de groupes ?

Non, bien au contraire, faire de la musique en groupe est la meilleur chose possible mais quand le dernier groupe s’est arrêté je n’ai pas trouvé le temps ni les gens pour monter un nouveau projet et je me suis donc lancé tout seul.

Aujourd’hui, j’ai la chance d’être accompagné de vrais musiciens, c’est toujours cool de pouvoir partager sa musique avec des amis dans un esprit d’équipe, ce que j’ai toujours voulu garder même en solo et puis si on fait de la musique c’est pour la partager !

Vers quel univers musical te diriges-tu ?

Les gens qualifient ma musique de Pop Rock, Pop parce que globalement j’aborde différents styles dans mes chansons et Rock parce qu’en concert il y a toujours un aspect un peu plus dur.

Il y a un côté très rock Californien dans certains de tes titres, as-tu été influencé par des groupes comme Sum 41 ou Blink 182 ?

Complètement, c’est de là que je viens !

C’est toute ma jeunesse, ce sont mes deux groupes préférés, il ne manque plus que Simple Plan pour compléter le trio !

Ca me fait énormément plaisir que tu me dises ça car très peu de personnes le relève, ce sont complètement mes influences même si ce n’est pas exactement ce que je veux faire.

Je suis très content que ça se ressente.

Tu préfères appeler tes fans, tes potes, penses-tu pouvoir toujours garder cette proximité avec ton public ?

Cette phrase a souvent été reprise mais je n’ai jamais dit ça comme ça en gros ; mais j’assimile souvent mes fans à des potes car ils ont sensiblement le même âge que moi donc c’est toujours assez particulier quand tu joues en concert et que tu t’adresse à des gens qui ont ton âge et les appeler tes fans alors que ça aurait très bien pu être des collègues de lycée.

J’espère, en tout cas, si un jour je deviens plus connu, garder une certaine proximité avec le public et être accessible.

Je pense que c’est la clé du succès, rester accessible pour les gens qui t’écoutent, leur permettre d’approcher quelqu’un au delà de l’artiste et de pouvoir partager quelque chose avec lui.

Quel rapport as-tu avec la scène ?

La scène, c’est ce que je préfère, si je pouvais partir en tournée toute l’année je signe de suite !

Certains morceaux sont complètement revisités en live, dans des versions beaucoup plus rock, il n’y a pas de limites en live, on peut faire tout ce que l’on veut, ce n’est pas comme sur un Cd.

Sur la tournée actuelle, on a des écrans vidéos notamment qui embellissent le show et j’en suis super content, on présente un beau show.

Entretien Pop Rock avec Romain Ughetto, un artiste qui monte !

Ton actualité, c’est ton EP En Extasie, est-ce les prémices d’un album à venir très bientôt ? Avec qui as-tu collaboré durant l’enregistrement ?

Mon EP est un peu une carte de visite de ce que je prépare en ce moment ; c’est l’occasion de montrer ce que j’écris et compose actuellement et ça permet de présenter la direction et les thèmes qui seront abordés dans ce prochain album.

J’ai collaboré avec pas mal de musiciens sur ces titres et j’ai croisé la route de Pascal Obispo qui m’a donné de bons conseils.

J’ai travaillé avec Jeremy Chapron un jeune chanteur Français et le groupe The City qui notamment a travaillé pour Maude, l’album du Sidaction et pour Alizée, ils sont vraiment très talentueux.

As-tu des envies de collaborations ?

C’est vrai que sur l’album, ça serait cool d’avoir un featuring ; sur mon premier album j’en avais fais un avec le rappeur L’Algérino, c’était une bonne expérience de mêler deux univers le rap et la pop.

Je n’ai pas encore d’idée ni de projet pour le second album mais ça mérite d’être réfléchi.

Par ailleurs, collaborer sur le point de vu textes ou compositions, je suis partant, tant que je peux m’entourer d’autres personnes et échanger, je fonce !

En 2013, tu as sorti un album intitulé Ange Ou Démon, personnellement où te situes-tu ?

On a tous un côté ange et un côté démon, on a tous nos bons et mauvais côtés, il faudrait demander à mes proches (rires).

Quel serait le plus beau compliment qu’on pourrait te faire musicalement parlant ?

C’est déjà pas mal de dire que ma musique fait très rock californien, je t’en remercie, c’est touchant qu’on voit un peu d’où je viens.

J’aime bien aussi que des étrangers me fassent des compliments sur des mélodies car ils ne comprennent pas le texte et du coup ils ont un autre jugement et je trouve cela très intéressant.

Un beau compliment serait aussi me dire qu’il y a une évolution dans ma musique, que je gagne en maturité et surtout dans la continuité.

Qu’est ce que tu n’as pas encore expérimenté musicalement et que tu aimerais tenter à l’avenir ?

Il y a des tonnes de choses que j’aimerais expérimenter !

Je dirais le mélange des genres, fusionner des trucs complètement barrés, pour te donner un exemple du rap et du métal même si je ne le ferais pas.

Quel serait ton mot de la fin ?

Je m’adresserais à vos lecteurs, je pense qu’il y en a pas mal qui ne me connaissent pas encore, merci donc à vous de me faire connaître grâce à cet interview et n’hésitez pas à aller regarder mes derniers clips, à venir aux concerts car on propose quelque chose de différent du disque et surtout continuez à aller voir des artistes en live, c’est très important, aujourd’hui on ne vend plus beaucoup de disques et si on veut continuer à avoir des artistes variés, il faut se déplacer aux concerts et je suis content de voir qu’il y a des gens qui suivent ce mouvement là.

Entretien Pop Rock avec Romain Ughetto, un artiste qui monte !
Commenter cet article

Chloé 03/06/2015 12:28

Merci pour cet interview intéressante de Romain, ça fait un moment que je le suis et je suis contente de voir que tu as su le comprendre et le faire découvrir a tes lecteurs :)

steph musicnation 03/06/2015 13:04

Merci beaucoup!